Agenda de l’été 2022

L’été va quelque peu perturber notre pratique, mais nous tenons autant que possible à ne pas interrompre notre pratique, car la régularité de la pratique est une des clés devant permettre une amélioration continue de la qualité de notre tir.

Voici les détails du calendrier de cet été :

  • Pratique à Mersch : Interruption entre le 15 juillet et le 9 août, reprise le 10 août
  • Pratique à Luxembourg : interruption pendant les vacances scolaires, reprise le 22 septembre
  • 27 août : participation à une journée de pratique organisée au Matsu no Shugetsukan Kyudojo à Strombeek (critère de participation : 1er Dan minimum)
  • 2-4 septembre : organisation à Mersch d’un stage réunissant les pratiquants européens les plus haut gradés

Stage à Mersch les 21 et 22 mai

Le weekend des 21 et 22 mai 2002, notre association organisa un stage dans notre gymnase habituel à Mersch. Des pratiquants venant des dojos de Mersch, de Liège, de Bruxelles, de Wavre, d’Anvers et de Strasbourg participèrent à ce stage. Ce fut le premier stage au Luxembourg, depuis le début de la pandémie en 2020, rassemblant des pratiquants de tous les dojos sous la responsabilité de feu Vlasselaer Sensei et tous les kyudojin furent avides de profiter de cette occasion pour une étude commune de la voie de l’arc.

Lire le compte-rendu ici

Participation luxembourgeoise au stage d’Anvers en Belgique

Le 8 mai, le Kitakaze Kyudojo d’Anvers avait organisé un stage spécifiquement dédié aux débutants. Il comprenait une partie qui s’adressait aux pratiquants de niveau Mudan et une partie « initiation » pour des personnes n’ayant jamais pratiquées, mais étant intéressées par notre art martial.

Lors de son passage à Luxembourg en mars, Marq Willems, le responsable du Kitakaze Kyudojo, avait invité les pratiquants luxembourgeois à le rejoindre pour ce stage « initiation et débutants ». Nous avons accepté l’offre avec joie et 4 pratiquants luxembourgeois ont participé à ce stage. Ils en sont revenus enchantés, le corps rempli de corrections techniques à mettre en oeuvre et le coeur rempli d’envie d’approfondir l’amitié entre les kyudojin belges et luxembourgeois.

Quand le vent vient du Nord

Le Kyudo nous demande de faire attention aux autres, dans notre tir, mais aussi dans tous les moments de la vie du dojo, et de la vie tout court d’ailleurs. Il est dit dans le manuel de Kyudo, au sujet du but suprême du Kyudo, que des réactions négatives aux autres troublent la pratique du Kyudo. Il faut, au contraire, cultiver la Bonté (Zen) vis-à-vis des autres. Cela aura des répercussions sur la pratique du Kyudo et sur sa contribution positive à la société. Le Kyudo devient alors également une voie de l’amitié, entre les membres du dojo, et entre les dojos.

Ce 19 mars, nous avons ainsi eu le plaisir d’accueillir pour un moment de travail en commun le responsable du Kitakaze Kyudojo d’Anvers en Belgique, Marq Willems, de passage au Luxembourg. Le nom du dojo, Kitakaze, signifie le vent du nord.

Notre groupe fut presque au grand complet pour une séance de travail intense qui nous a permis à la fois de retravailler les bases du tir et d’approfondir les questions liées à la pratique du Sharei, le tir de cérémonie. En retour, Marq Willems a invité les membres les plus jeunes de Luxembourg à participer à un stage qui s’adresse aux débutants et qui aura lieu au début du mois de mai à Anvers.

Stage d’approfondissement à Wavre

Retrouvez ici le compte-rendu du stage d’approfondissement organisé par le Seiryukan Kyudojo de Wavre ce 6 mars 2022. Le stage s’adressait aux pratiquants de niveau 4e et 5e Dan des fédérations belge et luxembourgeoise de Kyudo. Trois pratiquants luxembourgeois ont participé à ce stage.

Lire le compte-rendu

Agenda 2022

Contrairement à ce qui avait initialement été annoncé, la pratique dans la salle de Mersch ne sera pas suspendue entre le 18 et le 25 janvier de cette année. La salle sera bien ouverte à la pratique. Les événements prévus sont reportés à la semaine du 25 avril 2022 au 3 mai 2022.

Izome

Merci Eric

Nous avons salué l’année 2022 ce soir avec Izome, le premier tir de l‘année. Bien que la situation sanitaire continue à être tendue, le groupe fut presqu’au complet pour saluer le Nouvel An.

Dans le Kyudo, les positions et les mouvements qui permettent à la flèche de voler droit vers son but sont acquis au prix de milliers de répétitions. Tendre l’arc encore et encore, pendant des semaines, des mois, des années, avec à chaque flèche, toute l’attention placée dans le moment présent, dans la recherche non pas de la cible, mais de la position correcte, du mouvement précis, de l’attitude juste. Atteindre par cette voie le calme dans le corps et dans l‘esprit qui permettent à la flèche de prendre un vol droit et puissant.

Dans ce sens, la pratique régulière est primordiale. La régularité de l’entraînement permet d’ancrer les mouvements et positions dans la mémoire du corps, bien plus puissante à cet égard que celle de l’esprit.

Le salut du Nouvel An fut ainsi également le salut devant une année remplie d’occasions de pratique et un engagement à toujours continuer, à chaque flèche, de rechercher le tir meilleur.

Tir d’hommage à Vlasselaer Jean-Pierre Sensei

Pour rendre un dernier hommage à leur sensei Jean-Pierre Vlasselaer, ses élèves des dojos de Bruxelles, de Liège, de Wavre, d’Anvers, de Lille s’étaient retrouvés le 7 novembre dernier à Bruxelles au Shugetsukan Kyudojo de Bruxelles, berceau historique du Kyudo en Belgique et au Luxembourg. 6 membres du Mitsugawa Kyudojo de Mersch furent présents ce soir-là.

L’hommage fut constitué par deux flèches tirées par chacun des archers présents, en y mettant tout son coeur, en toute simplicité.

Lire l’article complet sur Kyudo.be