Évènements internationaux à Nagoya

En cette fin d’hiver, l’association luxembourgeoise de Kyudo a participé aux événements organisés par la Fédération internationale de Kyudo (IKYF) à Nagoya, dans la préfecture d’Aichi, au Japon. Une équipe de 5 personnes s’est rendue sur place pour participer aux stages, aux examens et au « 4th World Taikai ».

Kato Izuru Sensei, Hanshi 8e dan et président de la Fédération internationale de Kyudo, exécute un Ya Watashi lors de l’ouverture du 4th World Kyudo Taikai

Organisés dans le grand Nippon Gaishi Hall de Nagoya, les stages auxquels nous avons participé étaient exceptionnels. La Fédération internationale de Kyudo avait réuni un important ensemble de maîtres de Kyudo haut gradés afin d’encadrer les participants venus des quatre coins de la planète pour étudier ensemble la voie de l’arc japonais. Répartis sur sept aires de tir (« shajo ») de 5 cibles chacun pendant chaque fois 2 jours, plus de 750 archers purent recevoir les corrections des maîtres japonais.

Entre les stages fut organisé un tournoi par pays auquel participaient des équipes de 24 pays différents, dont le Luxembourg, devant un important public dépassant les 1500 personnes. Malheureusement, au sortir du tour préliminaire, il est devenu clair que nous ne participerions pas au tour final. Même sans avoir atteint le tour final, tous les participants étaient d’accord pour souligner l’importance d’avoir participé à ce tournoi. Nous n’avons jamais l’occasion, au Luxembourg de tirer dans de telles conditions et ce fut une expérience inoubliable pour chacun. Et comme nous le savons, il y a plus à apprendre dans une défaite que dans une victoire. Nous saisirons donc cette occasion pour nous confronter à nous-mêmes et travailler les différents aspects de cette discipline si rigoureuse.

Le Taikai fut ouvert le matin par un Ya Watashi exécuté par le président de la Fédération internationale de Kyudo, Kato Izuru Sensei, ainsi qu’une démonstration de tir à l’arc guerrier, magistralement exécuté en armure par un groupe pratiquant ce tir très particulier, satsuma heki ryu koshiya sashiya. Le tournoi lui-même fut remporté par les 2 équipes japonaises, d’une efficacité redoutable devant la cible. La troisième place fut partagée entre les équipes allemande et roumaine, en très grande forme ce jour-là.

Les stages furent suivis de journées d’examens. Lors de ces examens, les archers pratiquent un tir de cérémonie (« Sharei ») par groupes de 5 archers devant un jury composé de maîtres haut gradés. Les pratiquants doivent alors montrer le meilleur d’eux-mêmes pour pouvoir accéder à un grade supérieur. Pour le Luxembourg, 2 archers connurent le succès aux examens. Il faut surtout relever qu’Anja Bauer accède au grade de 5e Dan. Elle est la première femme au Luxembourg à accéder à ce grade de Kyudo et est actuellement la personne la plus haut gradée pratiquant le Kyudo au Luxembourg. A l’annonce récente des résultats, elle fut chaleureusement applaudie par tous les membres de notre association. Nous la félicitons de tout cœur pour ce succès, fruit d’un engagement de tous les jours dans la pratique du Kyudo. Nous nous réjouissons de profiter de son encadrement, dans notre pratique à Mersch et à Luxembourg. Pour Anja, accéder à ce grade est une reconnaissance, et marque aussi un devoir, « celui de correspondre réellement à ce niveau à toute occasion et d’approfondir encore ma connaissance de l’arc japonais« .

S’il restait finalement peu de temps pour découvrir le Japon hors des dojos, nous avons cependant profité de ce séjour pour retrouver plusieurs personnes qui pratiquaient le Kyudo au Luxembourg et sont entretemps retournées vivre au Japon. Nous sommes reconnaissants d’avoir pu passer l’une ou l’autre soirée en leur compagnie. Il est devenu évident, à ces occasions, que le Kyudo crée des amitiés qui perdurent par-delà toutes les séparations dans l’espace et dans le temps.

Retrouvez quelques impressions de ce séjour dans la galerie photos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.